LES VESPA SUR LE NET

"HISTORIQUE VESPA"




ORIGINES DES ETABLISSEMENTS PIAGGIO :

La VESPA est la plus grosse production des Etablissements PIAGGIO... mais elle n'est pas la seule ni la première !!

L'origine des Ets Piaggio remonte en 1884 à Sestri Ponente (Près de Genova en Italie) avec la fabrication d'aménagement intérieur en boiseries (Cabines, salons...) sur les navires civils en construction. C'est Rinaldo PIAGGIO (né en 1864 à Genova) qui à 20 ans en est à la tête. C'est en septembre 1882 qu'il achète un petit bout de terrain pour y construire un dépot de bois puis par la suite en faire une petite usine.

- 25 ans plus tard en 1919, dans un nouveau secteur (le transport ferroviaire), Rinaldo PIAGGIO inaugure une nouvelle usine afin de fabriquer du matériel et carrosserie ferroviaire tout en conservant la première activité.
Dans les 30 premières années qui vont suivres, la production s'élargie à la construction d'automotrice à "haute vitesse" telles que l'on peut en voir aux Etats-Unies.

- En 1916, Une autre diversification dans la production des Ets PIAGGIO interviendra avec la première guerre mondiale : La construction d'avions de guerre mono-moteur et d'hydravions.

- En 1923, ce créneau s'étend rapidement avec un projet plus ambitieux : DEVENIR LE MEILLEUR dans l'insdustrie aéronautique. Le développement s'est donc axé sur les besoins de l'aviation civile (En 1925, PIAGGIO monte ses propres moteurs sur ses avions), puis sur la production de bombardier quadri-moteurs avec la seconde guerre mondiale qui arrive.

- En 1938, Rinaldo PIAGGIO meurt, ses fils (Enrico et son frêre Armando) reprennent la direction des Ets PIAGGIO.
L'usine de Pontedera est détruite par les bombardements alliés en 1943; Le conflit se terminant en 1945 avec l'interdiction de continuer à construire des avions, la reconversion des Ets PIAGGIO devient inévitable.
La solution de la reconversion fut attribué aux bureaux d'étude des usines de Pontedera (en reconstruction) pour trouver une solution valide.
La solution d'Enrico PIAGGIO est de trouver un moyen de transport en deux roues qui soit à la fois un véhicule confortable, facile à conduire et avec un moteur complètement nouveau. Egalement, il veut qu'il soit accessible au niveau du prix à une famille italienne de classe moyenne.
Le centre d'étude réalise donc un prototype et le propose à Enrico PIAGGIO : C'est un scooter deux roues avec un moteur de 98cc placé à l'horizontal. Son nom est le "MP5" (Moto Piaggio 5)" et sera baptisé par les ouvriers "PAPERINO" de part sa ressemblance avec Donald-Duck (Paperino en Italien). Une centaine d'exemplaires seront construit (modèle aujourd'hui très recherché par les collectionneurs).


NAISSANCE DE LA VESPA :

Enrico PIAGGIO n'est pas satisfait du "MP5", car il veut un deux-roues avec un plancher plat permettant aux femmes et ecclésiastiques de le conduire.
Corradino D'ASCANIO (Ingénieur en éronautique chez Piaggio) cherche alors de multiples solutions... puis il décide de réaliser un deux roues avec le moteur caché sous la carrosserie et sur lequel on est assis comme dans une voiture avec une coque autoporteuse avec des suspensions empruntées à l'aéronautique.
Le projet est réalisé rapidement et en seulement trois mois, un autre protoype le 98cc type "MP6" (Moto Piaggio 6) est présenté à Enrico PIAGGIO.
Enrico PIAGGIO en le voyant s'exclama : "Ha la vita stretta...pare une Vespa !" (Guèpe en Italien). C'est ainsi que le nom Vespa est donnée à ce scooter qui va devenir un mythe, une légende 60 ans après.

- Le modèle Vespa 98cc Série I est présenté au public au Golf-Club de Rome en Avril 1946.
Les caractéristiques du modèles sont : Moteur 2 temps à cylindre horizontal en fonte, piston à déflecteur et à refroidissement à air forcée - Cylindrée exacte : 98 cc - Alésage x Course 50 x 50 mm - Carburateur de 17 mm - Allumage par volant magnétique - Boite trois vitesses - Pneus Av. & Ar. 3.50 x 8 - Suspensions : Elastique avec ressort en acier à spirale pour la roue avant et à silent-bloc en caoutchouc pour la roue arrière - Freins à tambour : Av. 124 mm au guidon / Ar. 124 mm au pied droit - Selle monoplace - Klaxon apparant sur le tablier - Mélange à 5 % - Poids : 60 Kg - Puissance 3,3 Cv à 4.500 t/min - Vitesse maximale : 60 Km/h - Couleur : vert pale -

Au départ, seulement 50 Vespa furent construite dans les usines de Pontedera, puis par la suite en utilisant le réseau de vente Lancia en Italie, 2.484 exemplaires furent alors fabriqués la 1ere année. Le modèle était vendu 55.000,00 Lires Italiennes et 66.000,00 Lires en version luxe.

- En 1947 sort le Vespa 98cc Série II. Il a une forme plus ergonomique et esthétique que la série I. Son succès grnadissant, il sera produit à 16.500 exemplaires.

- En 1948 sort la première "APE" (Abeille en Italien); véhicule à trois roues avec un avant de Vespa, qui a permit de relancer développer l'économie d'aprés-guerre.

- En 1948 sort le "Moscone" qui n'est autre qu'un moteur hors-bord de bateau. Modèle d'inspiration technique et esthétique américaine. Deux séries sortiront après le premier modèle en 1953 et 1960. Le dernier modèle est un moteur de 99,5 cc avec une puissance de 3,3 Cv.

- En 1950, pour soulager les usines de Pontedera, la Vespa est contruite sous licence par les Ets ACMA en France à Fouchambault dans la Nièvre. La première Vespa-ACMA sort des usines dés la fin de l'année 1950. La différence avec le modèle italien se trouve dans la position du phare qui se trouve placé sur le guidon en France (norme en France) tandis qu'il se trouve placé sur le garde-boue en Italie.
L'usine de Fourchambault arrètera sa production en 1958 et servira de zone de stockage jusqu'en 1962 ou elle fermera ses portes. Elle aura produit 300.000 Vespa-ACMA en huit ans.

- En 1951, La Vespa devient un phénomène de société, le modèle 125cc "Cambio Flessibile" est utilisé dans le film "Vacances à Rome".

- En 1953, la marque fête la 500.000 Vespa construite depuis 1946.

- En 1955, sortie de la première version du non moins fameux 150cc type "GS" (GranSportivo) affichant une puissance de 8Cv à 7.500 t/min pour une vitesse de 101 Km/h.

- Le 28 avril 1956, la marque fête la 1.000.000 Vespa construite avec les modèles au catalogue : 125cc modèle 1956, la 150cc type "VL" et la 150cc type "GS" Version 2 (VS2).

- En 1957, sortie de la première MiniCar Vespa 400cc, fabriquée sous licences dans les usines ACMA en France. Le modèle sera fabriqué à 30.000 exemplaires.

- En 1967, sortie du "CIAO" qui est un cyclomoteur qui marque un tournant dans le secteur de la motorisation ultra-légère.

- En 1977, sortie du fameux 125cc type "PX" qui est encore en vente de nos jours. Il a été décliné en 150cc type "PX" et à évolué au fil des années avec les nouvelles normes. Il a été également copié mais jamais égalé au niveau qualité.

- En 1987, rachat par PIAGGIO de la marque PUCH.

- Puis les différents modèles s'enchaînent aux cours des années avec les succés plus ou moins prononcés qu'on leur connait pour arriver en 2005 au dernier né de la marque : le 250cc ie type "GTS" (GranTurismoSportivo) Abs,
C'est le scooter VESPA le plus PUISSANT JAMAIS contruit par PIAGGIO avec comme caractéristiques du modèle : Moteur monocylindre Q.U.A.S.A.R. 4 temps 4 soupapes à injection électronique - Cylindrée exacte : 244 cc - Alésage x Course : 72 x 60 mm - Couple 20,2 Nm à 6.500 t/min - Puissance : 22 Cv à 8.250 t/min pour une Vitesse maximale de 122 Km/h.



VESPA : LE MYTHE - LA LEGENDE :

A lépoque, la VESPA par son prix de vente, était accessible aux classes moyennes Italiennes. Les vécules étant très chers après-guerre et peu nombreux, c'est tout naturellement que la Vespa a connue un réel succès auprès de la population. Cette VESPA a permis de transporter un bon nombre de famille Ialienne. L'APE nétait pas en reste; elle a permis également à l'économie de se développer avec des moyens de transport de marchandise et de personnes (Taxi) à moindre cout et ainsi contribuer au suucès de la Vespa.
Le réseau de distribution utilisé par Piaggio et la plublicité bien faite autour de la Vespa ont également fait envoler les ventes du scooter. Il est vrai qu'il y avait une rivalité entre la Vespa et le Lambretta et de ce fait motivait l'un comme l'autre à faire toujours plus.

Les Vespa-Club sont maintenant partouts en Italie, en France, en Europe et dans le monde avec une réunion annuelle de tous les "Vespistes" accompagnés de leur Vespa dans un pays différent chaque année. Ces Vespa-Club et leurs membres perdurent la tradition Vespiste au fils des années en restaurant et faisant rouler des Vespa d'époque à travers des rallyes, des rencontres inter-club...
Fondation PIAGGIO qui a ouvert un musée Piaggio dans une partie des usines PIAGGIO de Pontedera (entre Pise et Florence) dans lesquelles sont exposés tous les modèles de Vespa, remplit parfaitement son devoir de mémoire envers Enrico PIAGGIO et la VESPA et contribue ainsi à entretenir le MYTHE et la LEGENDE VESPA.

Le MYTHE et la LEGENDE VESPA ne sont pas près de s'arréter.
La marque fête ses 60 ans d'existance en 2006 avec la création de cinq modèles "Vintage" (Modèles qui s'ajoutent aux modèles vendus de nos jours) :
- Le 50cc type "LXV" (Special Edition 60th) (moteur 2 temps).
- Le 125cc type "LXV" (Special Edition 60th) (moteur 4 temps).
- Le 125cc type "PX" (Special Edition 60th) (moteur 2 temps).
- Le 125cc type "GTV" (GranTurismoVintage) (Special Edition 60th) (Moteur 4 temps).
- Le 250cc ie type "GTV" (GranTurismoVintage) (Special Edition 60th) (Moteur 4 temps).


Amoureux de la VESPA, nous ne pouvons que souhaiter que le MYTHE, la LEGENDE VESPA perdurent encore dans les années à venir et fasse encore rêver les générations futures.

Me contacter
Retour Entrée du site